Qu'est-ce que l'acide lactique?

Catégorie : 

On nage, on pédale, on court… On s’entraîne, on fait des compétitions… On fait ça bien et parfois, on augmente trop l’intensitéClignement d'œil! On pousse notre corps dans ses retranchements, les pulsations cardiaques montent et on passe en hyperventilation (on respire vite et fortSourire)...

Puis vient le moment où nos jambes commencent à chauffer et à durcir… Elles deviennent lourdes… Très lourdes…et on a presque du mal à les faire encore avancer ou à pédaler!

Dans ce cas, il y a de fortes chances pour que ce soit “l’acide lactique” (ou plutôt devrais-je dire le lactate?) qui vienne nous rendre une petite visiteRire. A l’entraînement, tout roule car c’était peut-être le but de la séance et l’acide lactique sera vite éliminé… Mais lors d’un triathlon, c’est beaucoup moins FUN!

Certes, peut-être, mais…

Qu’est-ce que l’acide lactique?

qu'est ce que l'acide lactique

Une petite différence entre l’acide lactique et le lactate :

Le lactate : C’est une “molécule produite lors de la consommation du sucre” présent dans nos muscles. On parle donc de lactate lorsqu’on aborde le thème de la production d’énergie (énergie musculaire dans le cadre du sport et du triathlonClignement d'œil).

L’acide lactique : c’est une molécule chimique. Elle serait la combinaison du lactate avec des ions hydrogènes ou H+…

Pfff, à cette allure, le sujet peut vite devenir ennuyant! Donc…

Bref, scientifiquement, ces 2 termes sont différents!

Mais aux yeux des sportifs et triathlètes amateurs non-scientifiques que nous sommes, c’est la même choseRire! Et malgré que nous fassions régulièrement la faute en prenant le lactate pour de l’acide lactique, nous allons continuer sur cette voie afin que tout le monde comprenne bien!

Cet article parlera donc uniquement de l’acide lactique, à tort et à travers.

On fera peut-être le point sur ce qui est chimiquement correct une autre foisClignement d'œil

Comment l’acide lactique “apparaît-il”?

Pour produire de l’énergie, nos cellules vont consommer du sucre (= glucose) durant, ce qu’on appelle, la respiration cellulaire.

D’où l’intérêt de créer un certain stock de glucose, de sucres, avant un triathlon. Nous pourrons ainsi le transformer en énergie pour nos supers muscles pendant la courseSourire!

Le résultat de cette “transformation” du sucre va amener du pyruvate au sein de nos cellules et de nos tissus musculaires.

Je pense qu’on se fiche du nom qu’il porte mais ce fameux pyruvate a ensuite 2 voies opposées, 2 issues au cours de sa courte vie :

1. S’il y a assez d’oxygène dans nos muscles, le pyruvate va s’oxyder (= réaction chimique, = transformation) et le processus finira par nous “apporter” l’énergie que notre corps attend pour nous faire avancerSourire!

Dans ce cas-là, tout va bienClignement d'œil…puisqu’on continue d’avancer tranquillement dans notre triathlon. Mais dans l’autre cas, ça devient compliqué pour nous…

2. S’il n’y a pas assez d’oxygène dans nos muscles (dette d’oxygène liée à un effort trop intense), le pyruvate va être réduit (= réaction chimique, = transformation) en lactate. Oups, en acide lactiqueRire! Résultat : nous recevons beaucoup moins d’énergie –> environ 15 fois moins que dans le premier cas!!

Dans ce cas-ci, nous n’avançons plus! La diminution de la performance est alors inévitable...

On en sait donc enfin maintenant un peu plus sur “l’acide lactique” et pourquoi il peut nous affecter!

Veuillez m’excuser car on a laissé un peu de côté la science, la chimie et la biochimie mais le but reste toujours…

De célébrer ensemble la magie du triathlonSourire

Credit photo : allispossible.org.uk

Francois Kartheuser

D'AUTRES ARTICLES ICI 

ARTICLES RÉCENTS

29 avril 2021
Choisir son premier triathlon : quelle distance et course pour débuter en triathlon ?

Je vous propose de voir ensemble comment choisir le premier triathlon auquel vous allez participer (distance, profil, lieu, matériel, etc). Je vais également vous donner quelques conseils pour surmonter cette peur du 1er triathlon.

13 avril 2021
Un meilleur entrainement et un gain de temps grâce à la PPG

Enchaîner une séance de renforcement musculaire ou de PPG avec une séance d'entraînement en natation, vélo, ou course à pied pour augmenter les effets de votre séance tout en gagnant du temps. 

30 mars 2021
Quelles données afficher sur sa montre GPS pour l’entrainement en natation, vélo et course à pied

Dans cet article, je vous explique comment agencer les écrans de votre montre GPS pour afficher les données qui vous sont les plus utiles pour l'entrainement natation, vélo et course à pied.

9 mars 2021
Pour ou contre les étirements pour les courbatures?

Dans cet article, nous allons tenter de répondre à cette question : Pour ou contre les étirements pour les courbatures? Pour y répondre, j'ai demandé l'avis de Nico, un kiné spécialisé dans le sport.

27 janvier 2021
Quoi faire sur HOME TRAINER? + 3 séances d'entrainement

Dans cet article, je veux vous expliquer de façon simple et précise POURQUOI, QUAND et surtout COMMENT utiliser votre Home Trainer efficacement pour progresser.

INSCRIPTION NEWSLETTER

Je m'inscris à la newsletter de Mon Coach De Triathlon
Pour recevoir toutes nos actualités, nos nouveaux posts et nos offres spéciales.

Répondre à Quid de l'oxygène en triathlon? | Blog Le Triathlon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Mon Coach de Triathlon 2020 - Tous droits réservés
Propulsé en Belgique avec une patate d'enfer
Top

MASTERCLASS OFFERTE | Comment arriver en TOP forme le jour J de ton objectif en triathlon