Le matériel pour débuter en triathlon - Dans quoi investir?

Catégorie : 

>> Découvrez cet article en vidéo sur notre chaîne YouTube <<

Mon frère Mathieu a débuté le triathlon en janvier 2020 et vous avez été nombreux à suivre ses débuts au travers de la vidéo où il réalise ses tests pour s’évaluer.

Comme il y a 3 disciplines en triathlon, on va passer en revue le matériel d’entrainement d'un débutant en natation, vélo et course à pied.

Pour chaque discipline, on va commencer par le matériel de base “obligatoire” suivi du matos supplémentaire que je conseille vivement pour augmenter la qualité de vos séances. 

Je vais également vous parler de 3 accessoires technologiques très utiles pour votre entrainement ainsi que le matériel nécessaire pour participer à vos 1ères compétitions officielles de triathlon.

En fin d'article, je vous partagerais en bonus les belles améliorations dans lesquelles Mathieu a également investi.

Petite précision, je ne vais pas faire un guide complet du matériel avec les différentes marques et les comparaisons pour chaque équipement. Si vous voulez, vous trouverez pleins de comparatifs de marques ailleurs sur des sites spécialisés ou sur YouTube.

Alors rentrons tout de suite dans le vif du sujet avec le matériel de natation.

Le matériel de natation

Comme maillot, Mathieu a acheté un nouveau maillot Nabaiji de type Jammer qui va jusqu’au dessus du genou.

Pour le bonnet, il en a choisi un qui lui convenait parmi tous ceux que j'avais reçu à des triathlons. Je vous invite à demander à une connaissance qui pourraient avoir plusieurs bonnets si elle peut vous en donner un.

Pour les lunettes de natation, Mathieu a acheté une paire de Zoggs Predator, le même modèle que moi. Ce sont des lunettes bien étanches, avec un champ de vision large adapté au triathlon et au confort plutôt agréable.

Ce sont donc les 3 basiques pour pouvoir débuter l'entrainement à la piscine.

 

Maintenant, pour que Mathieu puisse travailler sa technique de manière efficace, je lui ai recommandé quelques accessoires de nage.

  • D’abord le pull buoy, très utile pour réaliser des exercices techniques plus facilement, à utiliser avec modération car il fausse vos capacités réelles de flottaison dans l’eau
  • Ensuite le tuba frontal. C’est un accessoire essentiel pour effectuer du travail technique sans être perturbé par la respiration pour se concentrer uniquement sur votre position dans l’eau et la qualité du mouvement des bras

Découvrez >> Comment utiliser le tuba frontal pour progresser en crawl pour le triathlon ?

  • Puis il y a les palmes pour le travail des jambes, du gainage et surtout pour travailler votre alignement dans l’eau. Prenez des palmes de natation longues et souples pour débuter. J’ai donné à Mathieu mon ancienne paire de chez Finis parce que je voulais tester un autre de leur modèle que je vous recommande. On vous met d’ailleurs en description le lien des équipements qu’on va mentionner.

Découvrez >> 5 conseils pour les triathlètes qui débutent en natation

  • Et pour finir, les plaquettes pour quelques exercices précis mais je ne vous recommande pas d’en utiliser si vous êtes débutants ou si vous n’avez pas déjà une bonne technique de nage car vous risquez plus d’accentuer vos défauts techniques ou de vous blesser.

Et si vous voulez en savoir plus sur le matériel de natation, je vous invite à aller voir l'article + la vidéo qui traitent de ce sujet.

Découvrez >> 4 conseils pour améliorer sa respiration en crawl et respirer plus facilement

Le matériel pour le vélo

Pour le vélo, c’est là qu’il y a malheureusement souvent le plus d’équipement et que ça coûte le plus cher. C’est aussi là qu’il y a moyen de se faire plaisir si on a un peu de budget!

Je vous recommande d'acheter le matériel de base pour rouler, c’est-à-dire, un casque, des chaussures de vélo avec cales et des pédales automatiques. Ca semble bizarre et ca peut faire peur au début d’avoir les pieds attachés au vélo mais finalement on s’y habitue très vite et c’est bien mieux pour avoir une bonne technique de pédalage. Sinon, dans un premier temps, le type de chaussures et de pédales importent peu pour débuter.

Achetez également quelques tenues : un cuissard confortable est de loin le plus important, un haut de cycliste, des vêtements chaud, un coupe vent, des chaussettes etc.

Puis vous pouvez aussi vous munir d'une sacoche et d'un kit de réparation rapide (avec démonte pneu) très utile en cas de crevaison, d'un petit kit de nettoyage, de deux bidons + portes bidons et d'une pompe à vélo. 

Une bonne paire de lunettes pour le vélo sera vite indispensable.

Et bien sûr, il vous faudra UN VÉLO. J'ai conseillé à Mathieu d'opter pour un vélo polyvalent et il s'est dirigé vers un modèle aéro Orbea qu’on a commandé chez notre partenaire Urban Tri Sport.

C’est un bel investissement pour un 1er vélo, mais c’est surtout un vélo de très bonne qualité avec lequel il va pouvoir évoluer et progresser pendant plusieurs saisons.

D’ailleurs pour débuter, au lieu d’un vélo de chrono, je conseille habituellement d’opter pour un vélo de route classique ou aéro, tout dépend de votre budget car le vélo de route sera plus polyvalent en fonction du terrain et vous permettra de développer toutes les qualités physiques nécessaires.

Dans mon cas par exemple, j’ai gardé mon 1er vélo de route acheté d’occasion, comme seul et unique vélo pendant plus de 3 ans et j’ai fait mon 1er Ironman avec avant d’investir dans un second vélo, de chrono cette fois.

Découvrez >> Je n'ai pas de vélo pour commencer le triathlon

J'ai également réalisé un autre article + vidéo qui parle des équipements pour le vélo qui peut être très complémentaire à celui-ci.

Découvrez >> 6 équipements indispensables pour progresser à vélo 

La matériel pour la course à pied

Pour la course à pied maintenant, il vous faut bien sûr commencer avec une bonne paire de chaussures, adaptée à votre morphologie et surtout dans laquelle vous vous sentez bien c’est le plus important. Le mieux c’est aussi de porter des chaussettes de sport avec une tenue respirante et adéquate selon la météo.

De son côté, hormis une nouvelle paire de chaussures de route, Mathieu avait déjà tout le nécessaire pour l'entrainement en course à pied.

3 accessoires technologiques utiles

  • Premièrement, la montre GPS de triathlon pour connaître vos allures, les distances parcourues ou votre fréquence cardiaque par exemple
  • La FC on y vient avec le deuxième accessoire, c’est la ceinture cardio qui vous permet de contrôler votre effort et de respecter vos zones d’intensité cardiaques à partir du moment où vous les avez calculées.

>> Je vous invite à télécharger notre calculateur des zones de FC <<

De son côté, Mathieu a acheté d'occasion la montre GARMIN 920XT fournie avec une ceinture cardio. Je vous recommande également le modèle de la GARMIN 735XT (bon rapport qualité/prix)

  • Et comme 3ème accessoire, je vous recommande de mettre un capteur de cadence sur votre vélo. C’est un petit investissement entre 25 et 50€ qui vous aidera grandement par exemple dans votre travail de force ou de vélocité. 

Le matériel pour les compétitions

Une tri-fonction sera très intéressante. C’est une tenue que l'on porte pour faire les 3 disciplines sans devoir se changer à chaque transition. En bref, ça devient vite indispensable.

Pour la natation, vous aurez également certainement besoin d’une combinaison en néoprène. Pour la majorité des triathlons, elle est autorisée. Elle vous tient chaud, elle augmente votre flottaison et donc elle vous fera gagner du temps.

Ensuite pour le vélo, il vous faudra simplement une ceinture porte dossard pour attacher votre dossard et le changer facilement de côté entre le vélo et la course à pied car ça fait partie du règlement.

Puis en course à pied, il n’y a pas grand chose hormis peut être que vous pouvez penser à des lacets autobloquants pour enfiler plus vite vos chaussures. Ce n’est pas grand chose mais 15-20’’ sur un triathlon sprint ou DO peut facilement vous faire gagner quelques places. Et vous pouvez également penser à une casquette s’il fait chaud.

Découvrez >> J'ai testé pour vous : "Les lacets autobloquants de triathlon"

Avec tout le matériel cité jusque maintenant, vous avez le nécessaire pour vous entrainer sérieusement ET prendre part à vos premières compétition. 

A première vue, ca paraît énorme et c’est vrai! Il y a beaucoup de matériel mais tout n’est pas indispensable donc prenez votre temps et je vous invite à acheter petit à petit en fonction de votre budget et de vos réels besoins.

Puis ce n'est pas du matos, mais n’oubliez peut-être pas d’investir dans votre entrainement. Car le jour de la course, c’est surtout votre niveau de condition physique qui vous fera gagner le plus de temps et non le matériel dernier cri qui coûte le plus cher ! 

Et c’est justement pour ceux qui veulent aller plus loin et progresser sainement qu’on propose différentes solutions d’accompagnement. Vous retrouverez d’ailleurs toutes les infos sur cette page.

En bonus : 2 achats supplémentaires

Mathieu a, comme moi, investi dans un capteur de puissance à vélo et il a choisi les pédales Assioma Uno de chez Favero.

Grâce au capteur de puissance et sur base de vos zones respectives, vous êtes certains, à chaque séance, de vous entraîner à la bonne intensité et donc de développer les qualités physiques recherchées. C’est notamment très utile pour éviter d’être en surpuissance, ce qui est le cas chez beaucoup de triathlètes. Puis c’est aussi un bon moyen pour analyser vos séances et suivre votre progression.

Et le deuxième achat supplémentaire, c'est un Home Trainer connecté. Étant donné que Mathieu a compris les avantages du Home Trainer et qu'il utilise mon ancien BTWIN régulièrement, il a décidé après 1 an de triathlon de se procurer le WAHOO KICKR CORE. C'est aussi celui que j'utilise.

Voilà, on a fait le tour complet du matos. Alors dites-nous en commentaire le matos que vous utilisez pour le triathlon, et si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous les poser !

Sur ce je vous dis à bientôt, et puis n’oubliez pas, on progresse ensemble et célébrons la magie du triathlon !

Francois Kartheuser

D'AUTRES ARTICLES ICI 

ARTICLES RÉCENTS

15 novembre 2021
2 triathlons half en 2 semaines - Compte rendu Half Ironlakes

2 halfs en 2 semaines : c'est le défi que Mathieu s’est lancé il y a un an. Dans cet article, il vous fait le compte rendu de son 2ème triathlon, le half d’Ironlakes en Belgique.

11 novembre 2021
Compte rendu de notre triathlon XL de Gerardmer

Pour ce compte rendu de l'XL de Gerardmer, on vous raconte la magnifique journée qu’on a vécu.
Une chose est sûre, c’est qu’il y a eu quelques moments amusants et stressants.

29 avril 2021
Choisir son premier triathlon : quelle distance et course pour débuter en triathlon ?

Je vous propose de voir ensemble comment choisir le premier triathlon auquel vous allez participer (distance, profil, lieu, matériel, etc). Je vais également vous donner quelques conseils pour surmonter cette peur du 1er triathlon.

13 avril 2021
Un meilleur entrainement et un gain de temps grâce à la PPG

Enchaîner une séance de renforcement musculaire ou de PPG avec une séance d'entraînement en natation, vélo, ou course à pied pour augmenter les effets de votre séance tout en gagnant du temps. 

30 mars 2021
Quelles données afficher sur sa montre GPS pour l’entrainement en natation, vélo et course à pied

Dans cet article, je vous explique comment agencer les écrans de votre montre GPS pour afficher les données qui vous sont les plus utiles pour l'entrainement natation, vélo et course à pied.

INSCRIPTION NEWSLETTER

Je m'inscris à la newsletter de Mon Coach De Triathlon
Pour recevoir toutes nos actualités, nos nouveaux posts et nos offres spéciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Mon Coach de Triathlon 2020 - Tous droits réservés
Propulsé en Belgique avec une patate d'enfer
Top

MASTERCLASS OFFERTE | Comment arriver en TOP forme le jour J de ton objectif en triathlon