Faire le bilan de sa saison de triathlon

Catégorie : 

Etudiant, la fin d’année était, pour moi, synonyme de période d’examens. Les mois de décembre et de janvier étaient donc intenses et parfois riches en stress!

Maintenant que les études sont derrière moi, la fin d’année rime plutôt avec convivialité et bonnes résolutions!

Mais pas seulement…

Cette période correspond également à la fin de la saison de triathlon et un bilan s’impose.

Heureusement pour vous et moi, il ne nécessite aucun dur labeur!

Et comme les compétitions sont passées probablement pour la plupart d’entre nous, ce bilan tombe à pic

faire le bilan de sa saison de triathlon

Credit photo : Kevin Lau

Pourquoi faire un bilan de sa saison de triathlon?

 

Lorsque nous nous tenons à une tâche, à un objectif ou à un programme d’entrainements, nous sommes concentrés sur ce que nous faisons … Excellente chose même si, parfois, cela fait du bien de se détacher un peu de notre « focus »!

Et il est intéressant d’avoir une vision plus globale et extérieure sur ce que nous faisons. Le bilan de fin de saison joue justement un peu le rôle d’un entraineur qui voit les choses de manière différentes que l’athlète lui-même…

Il va nous permettre d’analyser notre parcours des derniers mois.

C’est alors l’occasion de tirer des leçons de certaines erreurs et d’ajuster petit à petit les défauts de notre programme d’entrainements et/ou de courses pour les saisons suivantes. Cela mettra aussi en évidence les bonnes choses que nous devons garder, continuer pour la suite de notre pratique du triathlon 🙂 .

Un tel bilan est donc comme un regard plus objectif sur nous-mêmes, qui peut compléter nos sensations perçues lors d’un chrono réalisé en compétition.

D’année en année, nous accumulerons ainsi des traces de ce que nous avons accompli ainsi que les différentes étapes de notre évolution… ce qui sera toujours utile pour la suite de notre « carrière »!

 

Liste de questions pour un bilan de fin de saison en triathlon :

 

Je pense que le point essentiel d’un bon bilan réside dans notre capacité à se poser des bonnes questions et à y répondre du mieux possible et de la façon la plus objective qui soit.

Je vous propose, ici, une série de 7 questions que vous pouvez vous poser :

  1. Quels sont les points positifs de ma saison? Mes victoires, mes réussites sur le chrono mais aussi sur moi-même, mes fiertés...
  2. Quels sont les points négatifs de ma saison? Mes moments difficiles, mes déceptions...
  3. Y a-t-il eu des progrès par rapport à la saison dernière? Si oui, lesquels et pour quelles raisons selon moi?
  4. Y a-t-il eu des « régressions » par rapport à la saison précédente? Si oui, lesquelles et pour quelles raisons selon moi? Ai-je la main mise sur ces raisons pour avancer dessus?
  5. Suis-je content, heureux du/des résultat(s) en compétition?
  6. Si je les reprends un à un, ai-je atteint mes objectifs fixés en début ou en cours de saison, que ce soit sur le plan sportif (perf', progrès, palier, etc) et personnel?
  7. Globalement, à quel point suis-je satisfait de ma saison?

 

Comment réaliser ce bilan de fin de saison en triathlon?

 

Je conseillerais, tout d’abord, de prendre une feuille + de quoi écrire ou d’ouvrir un nouveau document Word et d’y indiquer la date.

Un endroit calme et où vous ne serez pas dérangé semble propice à un bon bilan.

Nous pouvons, alors, simplement commencer par rédiger un court résumé de notre saison pour avoir un aperçu de ce dont on parle et se remémorer les moments forts…

Ensuite, pour chaque question de la liste ci-dessus, nous énoncerons les différents points de notre réponse, de préférence sous forme de liste. En effet, notre cerveau y est plus sensible car la structure de nos idées est alors meilleure que dispersée dans un long texte en continu.

Le mensonge n’étant pas dans notre intérêt, nous veillerons à rester objectifs dans nos réponses…

J’ai l’intime conviction que ce type de démarche peut sincèrement nous faire progresser en triathlon!

Ce type de bilan reste, d'ailleurs, un très bon outil dans les autres domaines de notre vie.

Nous n’avons que très rarement l’occasion d’avoir un coach comme les pros. Alors, en appliquant ceci, nous devenons en quelques sortes, notre propre coach. Par la même occasion, il s’agit d’une clé pour progresser d’année en année.

Je viens d’expliquer 1 manière de réaliser un bilan de fin de saison mais le principal est de trouver votre façon de faire. C’est bien là, une démarche personnelle et donc personnalisable.

Donc, lorsque vous aurez un peu de temps devant vous dans les prochains jours, installez-vous confortablement pour faire ça sérieusement…

Vous pouvez très bien remplacer un de vos entrainements de la semaine pour l’écrire. Ce ne sera pas du temps perdu! Que du contraire… Personnellement, je le fais depuis maintenant 2 ans et cela me permet d'y voir beaucoup plus clair dans mon entrainement et ma progression, ce qui, jusque maintenant, me réussit assez bien.

Pour plus de convivialité et d’objectivité, ou si cela semble compliqué, pourquoi ne pas réaliser cela en binôme avec un partenaire régulier d’entrainement ou un autre ami triathlète?

Et si d’autres questions supplémentaires vous semblent intéressantes, ajoutez les à votre liste et touchez-en moi un mot aussi.

Je vous laisse donc expérimenter ce bilan sur votre saison de triathlon. Et merci de me transmettre vos impressions.

On progresse ensemble 🙂

Francois Kartheuser

D'AUTRES ARTICLES ICI 

ARTICLES RÉCENTS

27 janvier 2021
Quoi faire sur HOME TRAINER? + 3 séances d'entrainement

Dans cet article, je veux vous expliquer de façon simple et précise POURQUOI, QUAND et surtout COMMENT utiliser votre Home Trainer efficacement pour progresser.

14 janvier 2021
Capteur de puissance ASSIOMA – pourquoi j’ai choisi ce capteur pour mon entrainement vélo et comment l’installer ?

 J’aimerais vous parler du capteur de puissance ASSIOMA DUO FAVERO ELECTRONICS.
Je vais d’abord vous expliquer pourquoi j'ai décidé d'utiliser ce type capteur (au lieu d'un capteur sur pédalier par exemple), et pourquoi j’ai choisi ce modèle.
Je vous expliquerai ensuite comment installer ce capteur de puissance sur votre vélo et comment le configurer.

6 décembre 2020
Progresser en triathlon avec ce principe fondamental (et éviter une blessure ?)

La progressivité est un des grands principes fondamentaux dans les sports d’endurance comme le triathlon. Ce principe implique le fait d’augmenter la charge d’entraînement de manière progressive ou graduelle.

2 décembre 2020
Le matériel pour débuter en triathlon - Dans quoi investir?

Dans cet article, je passe en revue le matériel d’entrainement pour débuter en natation, vélo et course à pied en prenant l'exemple des débuts de mon frère.

2 décembre 2020
Les 5 avantages de l'entrainement sur Home Trainer

En période hivernale, le home trainer a de gros avantages. Dans cet article, je vous présente les 5 principaux avantages du Home Trainer.

INSCRIPTION NEWSLETTER

Je m'inscris à la newsletter de Mon Coach De Triathlon
Pour recevoir toutes nos actualités, nos nouveaux posts et nos offres spéciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Mon Coach de Triathlon 2020 - Tous droits réservés
Propulsé en Belgique avec une patate d'enfer
Top