10 bonnes raisons de commencer le triathlon

Catégorie : 

Le triathlon reste encore un sport peu “reconnu”, seulement présent aux JO depuis Sydney en 2000. Il est effectivement peu médiatisé en comparaison au football, au tennis, aux sports moteurs etc. Et vu de l’extérieur, cela paraît parfois un peu fou d’enchaîner 3 disciplines différentes alors qu’on sait combien il est déjà difficile de s’en tenir à une seule…

Quand on le pratique, on se rend vite compte du bonheur que ce sport procure et qu’il est bien plus accessible qu’on ne le pensait! De plus, chacun débute avec son niveau et progresse à son rythme en fonction de l’objectif qu’il s’est lui-même fixé. Certains apprennent même à nager lorsqu’ils commencent…

“ You don’t have to be great to start

     but you have to start to be great ”

                                 - Zig Ziglar -

start

Credit photo : JakeandLindsay Sherbert

Je vous résume ainsi 10 bonnes raisons de commencer le triathlon :

1. Le triathlon est un excellent sport d’endurance : ce qui signifie pour madame comme pour monsieur que c’est un bon brûleur de graisses… La première raison évoquée lorsqu’on démarre un sport est souvent la perte de poids.  Voilà donc une belle occasion de s’y mettreClignement d'œil!

 

2. Il est en plus très complet physiquement puisque la natation fait énormément travailler vos bras, vos épaules, votre dos et le gainage de votre tronc. Le vélo et la course à pied développent, eux, le bas de votre corps ainsi qu’un bon gainage. En avant pour une forme d’enfer!

 

3. Il s’agit d’un sport peu traumatisant pour le corps. La natation et le vélo font partie des sports les moins traumatisants pour le corps, notamment grâce à :

  • l’absence de chocs et de changements brusques de direction, ce qui protège les articulations
  • un renforcement de la musculature profonde du corps
  • un renforcement symétrique et équilibré des différentes parties du corps

Je suis moi-même devenu triathlète suite à des problèmes de dos m’empêchant de pratiquer les autres sports souvent trop “violents” et je vous explique tout ça dans cet article.

 

4. Le triathlon est un sport qui se déroule à l’extérieur, ce qui vous fait profiter du grand air, du soleil (lorsqu’il est là) et de la nature à chaque entraînement ! Waouh! Par contre, en hiver, lorsque les conditions sont mauvaises ou dangereuses, on peut passer des bassins extérieurs ou des lacs aux piscines intérieures et de la route ou du VTT au home trainer, ce qui permet de s’entraîner toute l’année…

 

5. Les compétitions ont souvent lieu dans de beaux cadres puisque les organisateurs ont à cœur de promouvoir leur région et de combler les participants. L’accès à certains sites (lacs, carrières,..) sont parfois interdits en dehors de ce type d’évènement, ce qui rend la course encore plus attrayante ! Vous pouvez même coupler un voyage avec un triathlon organisé sur place à cette dateSourire. J’ai, par exemple, participé à un triathlon en Guadeloupe lorsque j’y travaillais il y a quelques mois.

 

6. Il y en a pour tous les goûts avec des courses courtes, moyennes ou longues distances (quelques exemples dans cet article) et plus encore… La version cross triathlon ou X-terra qui remplace le vélo par du VTT et la course à pied par du trail. Mais également tous les “cousins” du triathlon comme le duathlon (vélo/course à pied), l’aquathlon (natation/course à pied),…

 

7. On s’en lasse très difficilement puisqu’il combine 3 sports. Cela permet de varier les plaisirs de chaque discipline et, en laissant de côté “la performance”, on peut insister plus sur un aspect et revenir sur les autres lorsque l’envie reprend.

 

8. Le triathlon vous promet de belles rencontres. Ce sport attire de plus en plus de monde chez les hommes comme chez les femmes, les clubs se multiplient et s’agrandissent…, le tout, pour de superbes rencontres que ce soit en club, à l’entraînement ou en compétition. Sans oublier que toutes ces personnes sont sur la même longueur d’onde que vous : faire du sport ! Vous pouvez vous entraîner seul ou justement en groupe, cela est très agréable et motivantClignement d'œil. Je vous laisse aussi imaginer l’ambiance d’après-course sur l’aire d’arrivée avec les autres participants (de votre club ou non)…

 

9. Il se pratique quand vous le voulez! A l’exception de la natation en piscine avec les heures d’ouvertures, vous êtes libre de sortir avec votre vélo ou vos chaussures de courses à pied quand bon vous semble (tôt le matin avant d’aller travailler, sur la pause de midi, après journée, lors des longues soirées d’été, le weekend, les jours fériés… bref vous choisissez). Quelle liberté…

 

10. Enfin, c’est l’occasion rêvée de se lancer un défi à relever, de se fixer des objectifs précis et de donner le meilleur de soi-même! Que ce soit à l’entraînement ou en compétition, il y a un réel plaisir et une belle satisfaction lorsqu’on prend conscience des progrès effectués petit à petit. Et qui dit 3 disciplines, dit 3x plus d’opportunités pour s’améliorer et évoluer en tant qu’athlète. Ca devient alors passionnant.

 

Je vois là un bon cocktail de raisons pour débuter en triathlon, ou au moins s’initier. Cela fera une belle expérienceSourire!

A très bientôt,

Francois Kartheuser     François Kartheuser

Francois Kartheuser

D'AUTRES ARTICLES ICI 

ARTICLES RÉCENTS

2 décembre 2020
Les 5 avantages de l'entrainement sur Home Trainer

En période hivernale, le home trainer a de gros avantages. Dans cet article, je vous présente les 5 principaux avantages du Home Trainer.

26 octobre 2020
Comment adapter son braquet à vélo pour des séances de qualité

Beaucoup d'athlètes mettent trop d’intensité dans leurs entrainements. Ce problème d’intensité vient souvent du fait qu’ils utilisent un braquet trop élevé par rapport à l’objectif recherché.
Donc si vous faites des séances de qualité sur Home Trainer, je vais vous expliquer comment adapter correctement votre braquet.

22 octobre 2020
Les zones d'intensité et d'entrainement pour Vélo - Course à pied - Natation (+ tableau des zones)

En triathlon, il y a 3 disciplines et dans chacune d’elles, on peut s’entrainer à une intensité faible, moyenne ou élevée.
Pendant une séance, vous allez être amenés à varier ces intensités pour progresser et il donc est crucial de pouvoir les identifier correctement.
Dans cet article, je vais vous expliquer de manière simple le nombre de zones d’intensité, leur intérêt et la manière de les différencier. 

22 octobre 2020
La reprise en triathlon - Comment bien commencer la saison?

Dans cet article, nous parlons de la période de reprise. Je la divise en 3 phases différentes qui s’étalent sur plusieurs semaines. Donc si vous arrivez à la fin de votre saison, ou que vous reprenez tout doucement le chemin de l’entrainement, cet article pourrait bien vous intéresser !

29 juillet 2019
Compte rendu IRONMAN Nice - un résultat inattendu (??ème/2500m)

Dans cet article, je vous partage le CR de mon IRONMAN de Nice, et cette course a tout simplement été magique!

INSCRIPTION NEWSLETTER

Je m'inscris à la newsletter de Mon Coach De Triathlon
Pour recevoir toutes nos actualités, nos nouveaux posts et nos offres spéciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Mon Coach de Triathlon 2020 - Tous droits réservés
Propulsé en Belgique avec une patate d'enfer
Top

MASTERCLASS OFFERTE | Comment arriver en TOP forme le jour J de ton objectif en triathlon